Le Xylitol, un sucre ami des dents

(04/09/2015)
Le Xylitol, un sucre ami des dents

Un sucre naturel qui ressemble au sucre de table, qui peut être utilisé pour sucrer les aliments, qui ne fait monter que très peu la glycémie, ne fait pas grossir, et réduit le risque de caries... Oui, cela existe : le Xylitol.

Ce sucre, issu de l'écorce de bouleau, possède un index glycémique (IG) de 7 contre 70 pour le sucre de table. Il est donc beaucoup moins nocif pour les diabétiques et permet de lutter contre la prise de poids puisqu'il est très peu calorique. En effet, il faut savoir qu'il contient moitié moins de glucides absorbables que le sucre.

Et surtout, celui-ci aurait la propriété de réduire les risques de caries en détruisant les bactéries qui attaquent l'émail des dents (Streptococcus mutans). Il peut donc être utilisé en prévention des caries.

Comment agit-il contre les caries ?

Il faut savoir que les caries se produisent quand l'émail de vos dents est attaqué par l'acide produite par des bactéries qui sont présentes dans votre bouche. Ces bactéries, appelées "Streptococcus mutans", se nourrissent de glucose pour produire cet acide.

Le processus d'évolution vers la carie est lent et pernicieux. À chaque jour les dents se fragilisent au contact de l'acidité. Au début, la carie sera incolore donc invisible, seul votre dentiste pourra la détecter avant qu'elle ne brunisse jusqu'à devenir noire.

fraise xylitol

Les bactéries buccales consomment aussi le Xylitol. Mais à la différence des autres sucres, elles ne pourront pas le transformer en acide (pas de fermentation) et donc finiront par mourir intoxiquées.

De fait, la consommation de Xylitol pourrait faire diminuer de 73 % le nombre de bactéries dans votre bouche (1).

Il permet également d'améliorer la production de salive, ce qui induit une diminution des bactéries tout en rendant l'environnement de votre bouche plus alcalin (inverse d'acide). Tout ceci permet de préserver l'émail de vos dents en favorisant sa minéralisation.

Dans les années 70, des scientifiques ont pu prouver que le Xylitol pouvait réduire de 30 à 80 % les caries (2).

Effets secondaires ou intolérances ?

En général, le Xylitol est très bien toléré.

Les scientifiques n'ont pas observé d'effets indésirables chez des personnes qui en consommaient jusqu'à 1.5 kg par mois, dont des journées jusqu'à 430 g (3). Il est donc possible d'envisager un usage à long terme sans effet négatif significatif pour la santé.

Il peut arriver que chez certaines personnes plus sujettes à ces désagréaments, il provoquerait des diarrhées ou des gaz. De fait, il n'est pas recommandé aux personnes souffrant du syndrome du côlon irritable.

 

(1) Bahador A., Lesan S., Kashi N. Effect of xylitol on cariogenic and beneficial oral streptococci a randomized, double-bind crossover trial. Iran J Microbiol. 2012 Jun;4 (2): 75-81
(2) Mäkinen KK. The rocky road of xylitol to its clinical application. J Dent Res. 2000 Jun; 79(6): 1352-5
(3) PMID. 783060