Signes et symptômes

Les maladies parodontales (aussi appelée parodontite et maladies des gencives) sont une affection progressive et la principale cause de la perte de dents chez les adultes dans les pays industrialisés.

La maladie parodontale se produit lorsque les toxines présentes dans la plaque commencent à irriter ou à enflammer les tissus gingivaux (gencive). L'infection bactérienne résultante connue sous le nom de gingivite peut éventuellement conduire à la destruction des tissus et de l'os sous-jacent. 

Si la maladie parodontale n'est pas traitée, elle peut aussi conduire à des dents mobiles ou la perte des dents.

 

 

 

 

Il existe plusieurs types de maladie parodontale, dont les parodontites agressive et chronique, la gingivite ulcéronécrosante aiguë (GUNA), ainsi que la parodontite associée aux maladies systémiques. Chacun de ces types de maladies parodontales a ses propres caractéristiques et symptômes, et elles nécessitent toutes un traitement rapide par un dentiste afin de stopper la perte des tissus mous et des tissus osseux.

 

Signes et symptômes communs

Il est extrêmement important de noter que la maladie parodontale peut progresser sans signes ou symptômes tels que la douleur. C'est pourquoi les contrôles dentaires réguliers sont exceptionnellement importants. Certains des signes et symptômes les plus fréquents de la parodontite sont présentés ci-dessus. Si vous reconnaissez un de ces signes ou éprouvez un de ces symptômes, vous devriez rechercher l'avis d'un dentiste généraliste ou d'un parodontiste le plus rapidement possible.

  • Saignements inexpliqués - Les saignements lors du brossage, de l'utilisation de la soie dentaire ou en mangeant est l'un des symptômes les plus courants d'une infection parodontale. Les toxines contenues dans la plaque causent une infection bactérienne qui rend les tissus sujets aux saignements.
  • Douleur, rougeur ou enflure - Une infection parodontale peut être présente si les gencives sont enflées, rouge vif ou douloureuses sans raison apparente. Il est essentiel de stopper la progression de l'infection avant que les tissus gingivaux et osseux ne soient touchés. Il est également essentiel de traiter l'infection avant qu'elle ne migre dans la circulation sanguine vers d'autres régions du corps.
  • Dents qui paraissent plus longues - La maladie parodontale peut conduire à la récession gingivale. Les toxines produites par des bactéries peuvent détruire les tissus de soutien et l'os, ce qui amène des dents et un sourire d'apparence « plus longs ».
  • Mauvaise haleine/halitose - Bien que l'odeur de l'haleine puisse provenir de l'arrière de la langue, des poumons, de l'estomac, de la nourriture que nous consommons, ou de l'usage du tabac, la mauvaise haleine peut être causée par des débris de nourriture qui sont logés entre les dents et la gencive. Les poches profondes peuvent loger encore plus de débris et de bactéries, provoquant une odeur nauséabonde.
  • Dents mobiles/changement au niveau de l'occlusion - Un des signes de la parodontite à progression rapide est la mobilité ou le déplacement des dents de la zone touchée. Comme les tissus osseux sont détruits, les dents qui étaient autrefois solidement fixées à la mâchoire peuvent devenir mobiles ou changer de position.
  • Suppuration - La suppuration entre les dents est un signe définitif qu'une infection parodontale est en cours. Le pus est la réponse de l'organisme qui essaie de combattre l'infection bactérienne.

 

Traitement des maladies parodontales

Il est d'une importance primordiale de stopper la progression de la maladie parodontale avant qu'elle ne provoque d'autres dommages aux tissus des gencives et de la mâchoire. Le dentiste évaluera la bouche dans un premier temps afin de vérifier la progression de la maladie. Lorsque le diagnostic est posé, le dentiste peut traiter l'infection bactérienne avec des antibiotiques en conjonction avec un traitement non chirurgical ou chirurgical, ou combiné.

Dans le cas d'une maladie parodontale modérée, les poches parodontales (sous la gencive) seront complètement nettoyées des débris à l'aide d'une procédure appelée détartrage et surfaçage radiculaire. Les poches peuvent être remplies avec un antibiotique pour favoriser la guérison et la destruction des bactéries résiduelles.

 

La parodontite avancée peut être traitée de différentes façons :

  • Traitement au laser ? Il peut être utilisé pour réduire la taille des poches entre les dents et les gencives.
  • Greffes de tissu mou et osseux ? Lorsqu'une quantité considérable d'os ou de tissu gingivaux a été détruite, le dentiste peut choisir de greffer de nouveaux tissus en insérant une membrane afin de stimuler la croissance des tissus.
  • Chirurgie de réduction des poches ? Le dentiste peut choisir d'effectuer une « chirurgie avec lambeaux » afin de réduire la taille des poches parodontales.

  

Si vous avez d'autres questions au sujet des signes et des symptômes des maladies parodontales, veuillez en discuter avec votre dentiste.